• Our Films

    Ouverts sur le monde, politiques et cinématographiques

    Alcool, drogues, médicaments et Rock'n Roll

    de Matthieu SIMON (69’)

    Au hasard de leurs errances quotidiennes, le film nous entraîne dans les itinéraires croisés de Magness et Jean Bon, et évoque la singularité de leur quête artistique et existentielle. A travers ces destins personnels, il parcourt les territoires intimes de ces artistes : le monde de la nuit et de ses ivresses variées, celui de la photographie, de la musique et de la scène slam, l'ambiance glam punk du roller derby. L'art apparaît alors comme une forme de reconquête de soi où Magness et Jean Bon découvrent le moyen de leur salutaire affranchissement.

     

    Alcohol, Drugs, Pills and Rock’n’roll

    The documentary follows Magness and Jean Bon, two wanderers whose paths have crossed, as they search for their own existential and artistic purposes.

    Through them, the film takes us into their intimate territories: Night life and its various drunken extravagances, the world of photography, of music and slam performance, and the glam-punk atmosphere of roller-derby. In this way, art is used as a tool for self recovery, where Magness and Jean Bon find a way towards their salutary emancipation.

    Gens des blés

    de Harold VASSELIN (2017 - 78’)

    Une histoire de blé et d’Homme.

    Pierre est biotechnologue, Florent est paysan bio, Isabelle est agronome. Chacun d’eux travaille à la création de nouveaux blés, mais ils le font de manière bien différente...

    Quels mondes sèment-ils à l’heure où s’intensifient les mutations agricoles ? Face à des enjeux alimentaires et économiques planétaires, des choix s'imposent, questionnant notre rapport à la plante, à la terre, à la technologie.

    Q​uel blé rêver pour demain ? Pour quelle société ?

    facebook/gens-des-bles

     

    Wheat People

    A story of Man and Wheat.

    Pierre is a biotechnologist, Florent is an organic farmer, Isabelle is an agronomist. Each of them strives to create new kinds of wheat, all in their own way. At a time when agriculture is changing at a fast rate, what world are they trying to shape?

    Facing planetary economical and dietary challenges, they will have to make choices which will question the human relationship with the earth, the plant itself and modern technology.

    What kinds of wheat can we hope for, in tomorrow’s world? For which society?

    La Mécanique des flux

    de Nathalie LOUBEYRE (2016 - 83’)

    Aux frontières de l’Europe, des hommes et des femmes, déterminés, se battent pour surmonter les barrières que l’UE leur oppose. Avec pour seules armes la force de leurs rêves et leur vitalité, ils affrontent une violence qui ne dit pas son nom, décidant ainsi de leurs vies, envers et contre tout. Un autre regard, à la fois proche, sensible et cinématographique, sur cette réalité.

    Sortie nationale le 31 août 2016.

    www.lamecaniquedesflux.com

     

    Flow Mechanics

    At the borders of Europe, strong women and men struggle to overcome barriers imposed by the E.U.. With the strength of their dreams as their only weapon, and against all odds, they confront an evil that does not give its name in order to keep control of their lives. This new cinematic work provides another close, at times sensitive, outlook on this reality.

    Didar

    (enfants des rues d'Iran)

    d’Ali BADRI (2016 - 51’)

    Il y a 30 ans, lorsque j’ai quitté l’Iran pour la France, j’ai emporté avec moi le conte Rouba le Renard. Adulte, je suis devenu conteur et ce conte persan que ma mère m’avait raconté, s’est transformé au contact des enfants français. Aujourd’hui, je reviens à Ahwaz, la ville de mon enfance, où je décide de conduire des ateliers auprès d’enfants des rues. Avec l’aide d’un peintre et d’une comédienne, nous les invitons à se réapproprier un mode de création et d’expression qui leur est devenu étranger.

     

    Didar, Street Children of Iran

    Thirty years ago when I left Iran to come to France, I brought the tales of « Rouba the Fox » with me. As an adult, I became a storyteller, and this Persian tale that my mother had told me so many times, changed as I told it to french children. Today, I return to Ahwaz, the city of my childhood, where I decided to conduct workshops with street children. With the help of a painter and an actress, we invite them to rediscover their ability to create and express themselves through art, which they are no longer accustomed to doing.

     

    Scène de moisson

    de Harold VASSELIN (2016 - 9’)

    Scène de moisson évoque la longue histoire du blé et de l'homme, et les nombreuses représentations de cette relation dans l'histoire de l'art. C’est une méditation sur l'acte agricole, en un moment où celui-ci est profondément (et douloureusement) transformé.

     

    Harvest Scene

    Harvest Scene is about the long, shared history of Mankind with wheat, and its numerous representations through Art History. It is a reflection on the agricultural act, a moment when it is deeply (and painfully) transformed.

    Semeurs, semeuses

    de Harold VASSELIN (2014 - 30’)

    Le débat sur la privatisation du génome des plantes a souvent pris le nom de « guerre des semences ». Mais est-ce une guerre, vraiment ? Les humains travaillent les plantes depuis des millénaires. Mais les biotechnologies changent-elles la donne ? Comment est pilotée la recherche ? Pour quel projet ? Pour quelle nourriture de demain ? Certains chercheurs décident de travailler en interaction mutuelle avec les paysans. Ce faisant, ils proposent une manière différente de faire de la recherche. Ensemble Ils inventent une « recherche participative ». Le film rend compte d’une telle aventure. Avec humour, avec passion, six paysans et une agronome disent leur engagement, personnel et collectif, au sein de la longue histoire de la domestication végétale. Si différents, et pourtant ensemble, ils œuvrent pour la biodiversité cultivée…

     

    Sowers

    The debate on the privatization of the genome in plants was often called "The war of seeds". Is it really a war, though? Humans have been working with plants for thousands of years, but are things different now that we have biotechnology? How is research conducted? For what purpose? For what kinds of food ? Some researchers have decided to work directly with the farmers. In doing that, they found a new way to do research. Together they invented "participative research". This film recounts this adventure.

    It is with humor and passion that six farmers and an agricultural engineer tell us about their personal and collective commitment to the domestication of plants. Although they are all different, they work together towards the culture of biodiversity.

    A contre-courant

    de Nathalie LOUBEYRE (2014 - 52’)

    Depuis le milieu des années 1990, plus de 20000 migrants sont morts en tentant de gagner l’Europe, dont une grande partie en Méditerranée. En juillet 2012, la coalition euro-africaine Boats4People affrète un bateau de la solidarité pour exercer un droit de regard citoyen en mer et pour défendre la liberté de circulation.

    www.acontrecourant-lefilm.com

     

    Against the tide

    In the middle of the 1990s, more that 20 000 migrants died trying to get to Europe, mostly in the Mediterranean sea. In July 2012 the Euro-African coalition Boats4People chartered a "solidarity boat" in order to give rights to citizens to keep watch, and defend the freedom of traffic at sea.

    L'Enfance de l'Art

    de Bertrand AMIOT (2014 - 90’)

    La compagnie de théâtre Les Enfants Perdus, produit des spectacles professionnels joués par des enfants qui ne sont jamais montés sur scène. Je m’immerge au sein de ce petit collectif, pour faire vivre leurs réussites, leurs échecs, les doutes, les relations qui naissent, et pour finalement nous interroger sur la place de l’enfant dans notre société et le regard que nous portons sur eux.

     

    A childhood of Art.

    The theatre company called "The Lost Children" produces professional shows which are performed by children who have never before been on stage. Slipping gently into this little community, I observe the budding relationships, the victories, failures, and doubts, so as to question the status of children in our modern society and how we look upon them.